Plateforme bois Energie familiale
Plaquettes forestières - bois bûche - granulés - transport
0 Déchets
PROMOTION SUR LES PELLETS JUSQU'AU 31/06/21

Histoire de la SARL Roussel

Depuis la création de l’entreprise en 1993 par Christian Roussel son gérant, les activités de l’entreprise ont évolué en fonction des marchés et des spécialisations de l’entreprise.

Les investissements en matériel ont été réguliers afin de correspondre au mieux aux attentes des clients et aux besoins techniques, réglementaires et environnementaux de l’activité.

Quelques dates importantes de la SARL Roussel

1993 à 2000 : 

  • Recherche de clients et développement de l’activité. L’entreprise se spécialise dans le domaine de l’élagage, le débroussaillage et le fauchage mécanique. Christian Roussel travaille seul.

2001 à 2002

  • Passage à trois machines avec création d’un emploi (sous forme de location d’un tracteur et de son chauffeur avec mise à disposition d’une débroussailleuse).

2003 :

  • Projet de renouvellement du matériel vétuste et usagé pouvant poser des problèmes de casse, et par conséquent un ralentissement des délais d’exécutions des marchés.
  • De plus, ce matériel n’était plus d’actualité en matière de technologie et qualité de travail.

2004 :

  • Développement de l’activité avec l’achat de plusieurs matériels :
    • Broyeur frontal neuf pour le broyage de petites végétations (herbe, ronces …), 2m80 de largeur pour intervenir sur le milieu de sommières,
    • Microtracteur neuf 50CV  4X4 équipé d’un micro-broyeur,
    • Mini pelle d’occasion équipée d’un broyeur,
    • Divers godets.

2005 :

  • Achat d’un broyeur forestier lourd, pour le broyage de bois au sol ou debout, à axe horizontal avec des marteaux fixes.
  • Ce dernier investissement a permis à l’entreprise d’avoir tous les types de broyeurs à utiliser en forêt en matière d’entretien de l’environnement et ainsi de répondre au mieux à la demande des clients.

2006 à 2007 :

  • Passage de l’entreprise en forme juridique en S.A.R.L.
  • Investissement dans une débroussailleuse mécanique (version 3 bras + télescopique et unique dans son genre), qui répond aux normes environnementales en utilisant de l’huile « bio lubrifiant ».
  • Cet investissement a permis de développer de nouveaux débouchés et de gagner en rentabilité.

2007 à 2008 :

  • Investissements supplémentaires en matériels
    • Épareuse (matériel de débroussaillage) + pince forestière. Embauche d’un nouveau salarié à partir de fin juin 2008.
    • Broyeur automoteur à chenilles, unique  en Bourgogne, afin de pouvoir atteindre des zones à reliefs difficiles (fortes pentes, zones humides, etc.). Ce matériel très spécifique est spécialement prévu pour les forêts.
  • Embauche supplémentaire fin 2008.

Projet pour l’hiver 2008-2009 :

  • Production de plaquettes pour le chauffage avec la récupération des branchages d’élagage.

2008 à 2009 :

  • Construction d’un bâtiment et réalisation d’une aire de transformation et de stockage de plaquette pour chauffage.
  • Évolution importante de la production de plaquettes forestière à destination de l’énergie : achat d’un broyeur à branches lourd, lubrifiant BIO et d’une remorque de débardage pour le transport des rémanents de la forêt jusqu’à la plateforme.

2009 à 2010 :

  • Construction d’un nouveau bâtiment de stockage pour plaquettes forestière sur une aire bétonnée avec pont bascule afin d’améliorer la qualité et le service auprès des chaufferies de petite puissance notamment.

2010 à 2011 :

  • Développement de la filière bois énergie. Investissement d’une pelle sur chenilles avec tête d’abattage permettant une valorisation accrue d’arbres de petites sections, ainsi qu’une augmentation de la cadence de coupe de bois.
  • Investissement dans du matériel de livraison du combustible aux chaufferies (camion ampliroll).
  • Embauche de deux salariés, ce qui porte les effectifs à 4 personnes au total​.

2011 à 2012 :

  • Poursuite du développement de la filière bois énergie, valorisation de bois, paillage pour support de cultures (NFU 44-551).
  • Continuité de l’activité de débroussaillage mécanique.
  • Embauche d’un salarié supplémentaire.

2012 à 2013 :

  • Contractualisation de nouveaux marchés auprès de chaufferies bois.
  • Agrandissement de la plateforme avec aire bétonnée pour répondre aux besoins croissants de combustible bois énergie.
  • Mise en place d’une collecte et valorisation de déchets verts (souches d’arbres).

2014 à 2015 :

  • Revente de la branche d’activité débroussaillage.
  • Reprise de la moitié de l’approvisionnement en plaquettes forestières de la chaufferie Dijon-Chenôve (Départ 11 000 tonnes à la mise en service de la chaudière et progression prévue jusqu’à 23 000 tonnes).
  • Emploi d’un nouveau salarié.

2015 à 2016 :

  • Création d’une plateforme de production et de stockage de produits issus de déchets végétaux totalement recyclés et valorisés (souches, dosses, écorces, sarments, branchages) et offrant d’autres débouchés (granulés biomasse, panneaux, litières pour animaux, cogénération).
  • Engagement dans la Certification ETF – Gestion durable de la forêtLauréat du trophée des entreprises de Côte d’Or 2016 – Trophée de l’environnement – organisé par le journal Le Bien Public.

2016 à 2017 :

  • Création d’une plateforme de stockage pour les produits connexes des scieries locales.
  • Rachat d’une société de transport afin de garantir et contrôler l’approvisionnement de la matière première.
  • Achat du matériel de cette société (tracteur routier et une remorque grumière), de son chauffeur et de la clientèle.
  • Création d’une activité bois bûches avec un volume commercialisé la première saison d’environ 4 000 stères et une progression prévisionnelle de 20% par an.
  • Engagement dans la marque de qualité « BFC Bois Bûches : des entreprises de Bourgogne-Franche-Comté qui s’engagent ».
  • Mise en place d’un plan de prévention des risques professionnels par la conclusion d’un contrat avec la M.S.A. de Bourgogne.

2017 à 2018 :

  • Mise en place d’une vidéosurveillance afin de protéger le site de l’entreprise (Arge).
  • Investissement d’un camion porteur équipé d’une benne à fonds mouvant supplémentaire.
  • Engagement dans la certification qualité (ISO 9001) et  la certification PEFC auprès de l’association Chaleur Bois Qualité Plus.
  • Agrandissement de la plateforme avec 8 000 m² de surface bitumée et construction d’un nouveau bâtiment de stockage de 3 800 m².

2018 à 2019 :

  • Construction d’un bâtiment de stockage de plaquettes forestières supplémentaire équipé de panneaux de production d’électricité photovoltaïque.
  • Contractualisation de l’achat en bois brut avec les acteurs de l’économie locale (communes) afin de sécuriser l’approvisionnement en matière première.
  • Ouverture d’une plateforme de stockage de plaquettes forestières sur la commune de Brion (89).
  • Commercialisation de granulés bois (pellets) pour le chauffage domestique. Achat du combustible auprès d’un producteur régional.